UEMOA | EPARGNE SALARIALE : Orange et Air Liquide autorisés au placement d’actions auprès des salariés de leurs filiales

Les opérations de placements de leurs actions auprès des salariés de leurs filiales ont été autorisées par deux décisions signées le 25 novembre 2021 par le président du CREPMF, Badanam PATOKI. Le montant cumulé des deux placements étant de  194 milliards de FCFA.

La société de droit français ORANGE SA est autorisée à placer ses actions auprès des salariés de ses filiales établies au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée Bissau, au Mali, et au Sénégal, dans le cadre de l’émission d’actions réservée aux salariés du Groupe.

Pour cette opération, ce sont 26 millions d’actions ordinaires qui sont émises pour un prix de souscription de 6,64 euros (4 356 FCFA) pour une valeur nominale de 4 euros (2 624 FCFA). Le montant total est de 172 640 000 euros (112,83 milliards de FCFA). La date de jouissance des titres est portée au 1er janvier 2021 pour ses actions qui sont cotées sur la NYSE Euronext Paris S.A.

Lire aussi : ACTIONNARIAT SALARIE : L’opération de souscription des actions VINCI SA par les salariés camerounais validée

Dans le même ordre d’idées, la société de droit français AIR LIQUIDE SA est autorisée à placer ses actions auprès des salariés de ses filiales établies au Benin, Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal et au Togo, dans le cadre de l’émission d’actions issues de l’augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe. Pour son opération, le prix de souscription est de 113,23 euros (74 278 FCFA) pour une valeur nominale de 5,5 euros (3 608 FCFA), un total de 1100000 actions ordinaires et un montant total de 124 553 000 euros (81,7 milliards de FCFA).  

Pour les deux opérations, les salariés doivent s’inscrire dans la limite de 1/4 de leur rémunération brute annuelle et la date de l’indisponibilité est de 5 ans à compter de la date de réalisation de l’augmentation de capital. De plus, le régime fiscal applicable à la souscription des actions, au traitement de la décote, de l’abondement et des dividendes sera celui en vigueur dans chacun des pays de souscription.

Société Générale Bourse West Africa désignée intermédiaire local

Au demeurant, les notes d’information relatives à ces opérations ont été établies par les Groupes ORANGE SA et AIR LIQUIDE avec la société d’intermédiation locale, la SGI Société Générale Capital Securities West Africa (SGCSWA).

Notons que ces dernières notes engagent la responsabilité de ses signataires et tous les risques pouvant en découler restent exclusivement à leur charge.

Par ailleurs, la SGI SGCSWA, chargée de l’opération, doit transmettre au Conseil Régional les notes d’Information définitives visées par le Conseil Régional en 3 exemplaires. Cette SGI va ainsi conduire son exécution et transmettre au Conseil Régional le compte-rendu final d’émission 5 jours après la clôture des opérations.

Willy ZOGO

Vues : 72

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =


%d blogueurs aiment cette page :