UEMOA : Comment le service de bourse en ligne relève la liquidité du marché financier

Le marché financier de l’espace UEMOA se félicite des retombées de l’introduction du service de bourse en ligne dans la pratique du marché. Entre liquidité, rapidité et allégement des coûts, ce service gagne du terrain.

Alors qu’à la fin de l’année 2020, les Sociétés de gestion et d’intermédiation (SGI) seules autorisées à la négociation boursière sur la BRVM se montraient particulièrement réticentes à demander des autorisations à fournir le service de bourse en ligne, la donne change peu à peu aujourd’hui.

En effet, le comité exécutif sur délégation du Conseil Régional, à l’occasion de sa réunion du 25 novembre 2021, a pris plusieurs décisions d’autorisation de service de bourse en ligne en faveur de plusieurs SGI agréées. Il s’agit en l’occurrence d’Atlantique Finance, Phœnix Capital Management, SBIF, SGI TOGO, ABCO Bourse et BNI Finances.

RETOMBEES BENEFIQUES

La Banque centrale ouest africaine indique en décembre 2021 qu’ « avec le passage à la transmission automatique des ordres à partir des terminaux mobiles des clients depuis septembre 2020 qui a amélioré la liquidité du marché, réduit les délais d’exécution des ordres et baissé les coûts des transactions, il est enregistré un redressement de la valorisation du marché. Le PER moyen du marché qui était en dessous de 10 (9,3) en octobre 2020 est passé à 13,2 en novembre 2021, avec l’opérationnalisation de la bourse en ligne. »

Dans le même sens : BRVM : Les textes sur la bourse en ligne “adoptés”

Indiquons que le PER (Price Earning Ratio) est le rapport entre le cours d’une entreprise et son bénéfice après déduction des impôts, le tout ramené à une action. Lorsqu’il se situe entre 10 et 17, on considère généralement que son prix est bon. En dessous de 10, il signale la sous-évaluation du titre, ou suppose de futurs déficits pour la société. Au-dessus de 17, il tend à souligner la surévaluation de l’action ou à annoncer de futurs bénéfices. Quand il est supérieur à 25, il est souvent synonyme de bulle spéculative ou de forts profits attendus.

A noter au plan réglementaire que l’instruction CREPMF n°57/2018 relative à la bourse en ligne sur le marché financier de l’ UEMOA détaillée par la circulaire n° 02/2018, a été prise le 31 décembre 2018 par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) gendarme financier.

Lire également : BRVM : Les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) réticentes au service de bourse en ligne

En dernière analyse, l’on se souvient que la SGI BOA Capital Securities a été la première des Sociétés de Gestion à mettre en place un dispositif effectif de Bourse en ligne. Concrètement, BOA CAPITAL Securities  avait lancé et présenté son site transactionnel Boaksdirect (disponible), tout premier site de bourse en ligne du marché boursier régional de l’UEMOA.

La SGI BOA Capital Securities s’y prenait ainsi 6 mois avant l’échéance réglementaire fixée, tant les infrastructures des SGI devaient être mises à niveau à la date du 1er janvier 2021 pour offrir des services de bourse en ligne aux investisseurs.

Willy ZOGO

Vues : 72

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 8 =


%d blogueurs aiment cette page :