CEMAC : L’emprunt obligataire gabonais “raflé” par les Camerounais

L’opération Emprunt Obligataire de l’Etat du Gabon «EOG 6,25% Net 2019-2024» a généré un peu plus de 126 milliards de FCFA. Les résultats de l’opération présentent les investisseurs camerounais comme les plus grands pourvoyeurs de fonds. Comprendre…

On le savais déjà que trop, avant même que la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF) ne rende officiels les résultats des souscriptions. La participation des investisseurs lors du dernier emprunt obligataire gabonais a atteint un montant de 126 341 350 000 FCFA, contre 100 milliards de FCFA initialement sollicités, donc une sur-souscription, soit un taux de souscription de 126,34%. Et en conformité avec le document d’information, l’Etat Gabonais avait sollicité et obtenu l’autorisation de surallocation de la COSUMAF à hauteur des parts collectées.

Investisseurs camerounais majoritaires

Ce qui attire davantage l’attention tient dans la “géographie des souscriptions”. En effet, sur le total de 126 milliards mobilisé par le syndicat de placement, le public investisseur du Cameroun a totalisé 60,12% du montant souscrit. Selon les mêmes résultats, en fonction de la catégorie des souscripteurs, les personnes morales (29) ont souscrit 98,2% des montants de l’opération, soit 124 020 000 000 FCFA et les personnes physiques (58) à 1,8% soit 2 321 350 000 FCFA . On peut légitimement penser que ces investisseurs camerounais étaient essentiellement des personnes morales.

A lire aussi : GABON: Un emprunt obligataire vient d’être lancé pour lever 100 milliards FCFA

Par ailleurs, la souscription pour compte propre des agents placeurs (prise ferme) a été supérieure au montant initialement sollicité par l’émetteur, et représente 89,16% du montant total levé. A souligner que les souscriptions se sont déroulées dans le réseau des placeurs composés des sociétés de bourse et banques suivantes : ASCA, BICIG, Afriland First Bank, UBA Cameroon, SCB Cameroun, UGB, Crédit du Congo. Remarquons que ces banques ont leur ancrage au Cameroun. De plus, UBA Cameroon toute seule a acheté pour 29 milliards de FCFA dans cette opération. La période de souscription s’est étendue du 20 septembre au 02 octobre 2019 et les souscriptions pour le compte des tiers se sont élevés à F CFA 13 691 350 000, collectées auprès de 80 investisseurs, soit 10,84 % du total des souscriptions.

DMF

Téléchargez le rapport ici : Resultats-EOG1924-Gabon-Cosumaf

Vues : 60

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 29 =


%d blogueurs aiment cette page :