CEMAC : Société de Bourse, Conseillers en investissement, Dépositaire ; la COSUMAF accorde 7 nouveaux agréments

Lors de sa session ordinaire du 10 juin 2021, la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) a octroyé des agréments à plusieurs nouveaux acteurs du marché.

Comme on le sait, il est interdit de faire du placement, de la négociation, de la compensation, de la tenue de compte, de la réception et transmission d’ordres, de la gestion de portefeuille, du conseil en investissement financier, du démarchage financier ou toute autre activité liée sans au préalable avoir obtenu un agrément délivré par la COSUMAF. C’est en vertu de cette exigence qu’au bout d’un examen à l’issue favorable, 7 demandes d’agrément ont été validées par le gendarme financier de l’Afrique centrale.

Une nouvelle société de bourse 

Concrètement, en qualité de société de bourse  c’est la société Horus Investment Capital SA qui vient élargir le nombre d’intermédiaires principaux agréés. Rappelons qu’une société de bourse en droit financier CEMAC est une Société anonyme qui reçoit un agrément de la COSUMAF avec capacité de fournir tous les services d’investissement et disposant du monopole de placement en matière d’appel public à l’épargne et un monopole de négociation sur la Bourse des Valeurs Mobilières d’Afrique centrale (BVMAC).

Quatre nouveaux Conseillers en Investissements Financiers

A côté de cette société de bourse, quatre personnes physiques ont été agréés en qualité de conseillers en investissement financiers (CIF). Il s’agit de :

  • Patrick FOMETHE MOMO,
  • David Clay AZAMBOU DONGMO,
  • ISSONGO LA-NGATSESSE KIBA,
  • Sondia GWET épse NKEMBE.

Quant à elle, la société OKALLA AHANDA et ASSOCIES en qualité de commissaires aux comptes auprès d’une entité émettrice faisant appel public à l’épargne et la société LCB BANK en qualité de Dépositaire d’organisme de placement collectif agréé.

Par ailleurs, le collège aura aussi fait le bilan de l’activité sur le marché notamment.  Il se sera félicité du déroulement des opérations réalisées sur ce dernier. Il  aura par conséquent,  pris acte du bon déroulement des émissions par syndication de l’Etat du Congo « EOCG net 6,25% 2021-2026 », et de l’Etat du Gabon  « EOCG net 6% 2021-2026 », d’une part des opérations publiques de vente d’actions de la banque BANGE auprès de la communauté des investisseurs, ainsi que l’opération d’actionnariat de salariés « TOTAL 2021 » d’autre part.

Landry Mballa

Vues : 166

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 9 =


%d blogueurs aiment cette page :