UEMOA: Le Fonds Commun de Placement “Assurances” lancé par CORIS

Le Conseil régional de l’épargne publique et des Marchés Financiers (CREPMF) a octroyé un agrément d’Organisme de placement collectif (OPCVM) au Fonds Commun de Placement (FCP) dénommé FCP Assurances. Comprendre!

 

La Décision PCR/DA/2019/243 du CREPMF du 22 novembre 2019 vient seulement d’être publiée. Elle marque l’agrément de FCP Assurances en tant qu’OPCVM. 

Le FCP Assurances est co-créé par l’assureur Coris Assurances SA et la société de gestion Coris Asset Management. L’entreprise dépositaire de ce Fonds est la Société de Gestion et d’Intermédiation, SGI Coris Bourse (celle chargée de la conservation des valeurs mobilières : parts d’OPCVM et Obligations).

Chaque part de l’OPCVM FCP Assurances vaut 5000 FCFA (valeur liquidative). Les souscripteurs souhaitant acquérir des parts et devenir porteurs de parts du FCP Assurances peuvent souscrire dans les établissements Coris Bank International partout en UEMOA. 

Orientation des investissements

FCP Assurance oriente son actif dans l’investissement à hauteur de 90% au moins en :

  • emprunts obligataires ayant fait l’objet d’appel public à l’épargne en UEMOA et dont la durée de vie restante est inférieure ou également à 2 ans.
  • Bons, obligations du Trésor et emprunts obligataires garants par un Etat de l’UEMOA et d’une durée de vie de moins de 2 ans.
  • Valeurs mobilières représentant les titres de créance à court terme émis par les Etats de l’UEMOA.
  • Valeurs mobilières représentant les titres à court terme émis sur le marché monétaire régional. 

Notons qu’au sens du droit financier en UEMOA ( notamment l’Instruction n°45/2011 relative à l’organisation, au fonctionnement et à la gestion des
Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières sur le marché financier régional ), un Fonds commun de placement (FCP) désigne un organisme de placement collectif qui n’a pas de personnalité juridique et qui émet des parts de copropriété. Pour finir, relevons qu’un Fonds commun de placement n’est agréé que si le Conseil régional approuve la demande de la société de gestion de gérer ce fonds commun de placement, le règlement du fonds ou le prospectus exigé et le choix du dépositaire. Par ailleurs, tout Fonds commun de placement doit disposer lors de sa constitution d’un minimum d’actifs de 100 millions de FCFA.

DMF

Hits: 125

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 22 =