UEMOA : Bolloré Transports et Logistics noté A+ par WARA

L’agence de notation financière West Africa Rating Agency (WARA) a attribué le 5 février dernier, une notation A+ sur le long terme à Bolloré Transport & Logistics CI.

Aux termes de l’article 4 de l’Instruction CREPMF N°37/2009 relative aux conditions d’exercice de l’activité d’agence de notation sur le marché financier régional de l’UMOA :  Dans le cadre des opérations d’appel public à l’épargne, les émetteurs ne peuvent recourir, lors de la demande de visa, qu’aux notations délivrées par des Agences de notation approuvées par le CREPMF ( Le Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers). 

A lire aussi : CEMAC: La COSUMAF mise sur la notation, la spécialisation et les garants

Par ailleurs, aux termes de l’article 8 de l’Instruction N° 36/2009 portant modification et annulation de l’Instruction N°33/2006 relative à l’appel public à l’épargne au sein de l’UMOA : 

Tout émetteur autre que l’Etat et la Collectivité publique doit produire un rapport de notation financière récent pour tout appel public à l’épargne. Pour les emprunts obligataires, les émetteurs ne pouvant produire une notation suffisante doivent constituer une garantie à première demande.   

C’est dans ce cadre que la WARA a été sollicité pour délivrer pour la première fois, une notation à Bolloré Transport & Logistics CI. Précision étant faite de ce que, cette notation a été faite “suite à une requête en notation de la part de Bolloré Transport & Logistics CI, et que l’équipe
dirigeante de l’entreprise a pris part active aux échanges avec les équipes analytiques de WARA” explique l’agence de notation qui se partage le marché de la notation en duopole avec Bloomfield Investment corporation.

WARA précise en outre que la note de Bolloré Transport & Logistics CI de « A+ » est de cinq crans au-dessus de la note acceptée par le CREPMF pour permettre à une entreprise d’émettre des titres obligataires sans garantie.

A lire également : UEMOA : L’agence de notation WARA maintient A- pour SENELEC

Toutefois, étant basé en Côte d’Ivoire, Bolloré Transport & Logistics CI n’est pas à l’abri du risque pays. En effet, la note met en garde contre un environnement opérationnel animé par des dissensions politiques récurrentes à l’approche des échéances électorales de 2020. Une détérioration de cette note serait ainsi associée à toute nouvelle crise politique pouvant impacter la Côte d’Ivoire, et entraîner un ralentissement de l’économie.  

Notons que Bolloré Transport & Logistics CI est coté sur la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) depuis 1998. 

DMF

Hits: 98

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 18 =


%d blogueurs aiment cette page :