DROIT DES AFFAIRES : L’OHADA prépare son master professionnel

Ce master qui sera porté par l’Ecole régionale supérieure de Magistrature (Ersuma) entre dans le cadre du Projet d’amélioration du climat des investissements (Paci). Un projet qui est financé à hauteur de 7,5 milliards de FCFA par la Banque mondiale.

L’organisation africaine d’harmonisation du droit des affaires vient de lancer un recrutement d’experts dans le dessein d’étudier la possibilité de mettre en place une formation de niveau Master. Une formation qui vient s’ajouter à celles déjà dispensées aux praticiens tels que les magistrats et les avocats.

Pour rester en droit fil des évolutions de l’enseignement supérieur, une formation à distance sera parallèlement mise en oeuvre à la faveur de cette innovation. “L’objectif est, à l’issue des diverses formations organisées par l’Ersuma, de délivrer aux auditeurs des diplômes reconnus et valorisés dans le cadre de leur plan de carrière” explique-t-on au Secrétariat permanent de l’OHADA.

Common Law

Avec le soutien de la Banque mondiale, l’OHADA recherche également un conseiller juridique de haut niveau spécialisé en Common Law avec une expérience dans le domaine de l’enseignement. Le rôle de cet expert va consister à examiner la pertinence du programme et du contenu des cours fournis et y apporter les modifications appropriées .

En fait, en intégrant une dimension Common Law, cette formation répond aux attentes du marché qui sont fortes et manifestes comme ont pu le souligner les revendications des avocats anglophones camerounais ayant elles-mêmes donné corps à la traduction des actes uniformes OHADA en anglais en 2016.

S’il est difficile de dire exactement à quelle période se fera la première rentrée académique pour ce master, tout conduit à penser que l’Ersuma en aura la charge depuis son siège à Porto Novo au Bénin.

Rappelons que le Paci lancé en 2012 est à sa phase 2. Ces innovations dans la formation professionnelle autour du droit des affaires africain se situent en droite ligne de son objectif de renforcement institutionnel  de la Cour commune de justice et d’Arbitrage (CCJA) et de l’Ersuma.

Ce master professionnel OHADA va intervenir à la suite de la création par les universités Paris II Assas et Paris XIII du premier diplôme d’université dédié au droit OHADA en 2014, le  diplôme DIU Juriste OHADA qui est également accessible en ligne. 

Willy Stéphane ZOGO 

 

 

 

Hits: 1760

3 pensées sur “DROIT DES AFFAIRES : L’OHADA prépare son master professionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 8 =