CEMAC : La semaine Internationale de l’Investisseur 2019 se prépare pour le 2 octobre

Sous l’égide de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale, cette manifestation prévue à Libreville au Gabon, célèbre les investisseurs dans le monde. En zone CEMAC, l’intérêt est particulier dans un contexte de fusion des marchés financiers.

Toute l’ Afrique Centrale, donc le Gabon, le Cameroun, le Tchad, le Congo et la Guinée Equatoriale se joindra le 1er octobre prochain à la communauté internationale pour célébrer la 3ème édition de la Semaine Internationale de l’Investisseur (WIW 2019), un évènement initié par l’organisation internationale des valeurs (OICV) chaque année. Etant donné que la COSUMAF est l’une des juridictions des marchés financiers membres, elle ne pouvait que s’engager pour promouvoir l’investisseur durant la première semaine du mois d’octobre.

Lire également : MARCHE FINANCIER/CEMAC : Comment la COSUMAF a absorbé la CMF

Par le passé, les éditions précédentes ne sont pas passées sous silence, notamment au Cameroun où l’ex Commission des marchés financiers avait organisé des manifestions. Avec l’unification des marchés financiers de la CEMAC, la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale doit donc prendre la relève en organisant à l’échelle régionale et unifiée des « activités liés à la sensibilisation, l’éducation et la protection des investisseurs, en prenant en considération les nouveaux canaux web et digitaux qui ont transformé ces dernières années l’accès à l’information et le développement de l’écosystème des marchés financiers dans le domaine de l’économie numérique », explique un communiqué produit par les équipes dirigées par l’ambassadeur Nagoum Yamassoum, président de la COSUMAF.

OPCVM

Selon la COSUMAF, « l’édition de cette année mettra au cœur des échanges et des activités, la récente mise en place du cadre réglementaire et opérationnel de l’entrée dans le marché financier du Cameroun des Organismes de Placement Collectif de Valeurs Mobilières (OPCVM) ainsi que la nouvelle donne dans le contexte de l’unification. Depuis le 1er juin 2018, une série de 5 arrêtés relatifs aux textes d’application de la loi n° 2016/010 du 12 juillet 2016 régissant les OPCVM ont été pris et publiés par le ministre des Finances du Cameroun. Ils ont été complétés par des instructions, décisions, circulaires et avis de la Commission relatifs aux modalités d’application du règlement relatif aux OPCVM ».

Cet accent mis sur le droit des OPCVM camerounais dans un contexte où le marché financier camerounais est censé être absorbé par le marché CEMAC donne à s’interroger de savoir si le législateur CEMAC ne va pas faire la part belle à ces textes camerounais qui n’ont même pas eu la chance d’être implémentés, pris de court par la fusion.

Notons que, les activités de la Semaine Internationale de l’Investisseur CEMAC, se tiennent les 2 et 3 octobre 2019. Durant ces deux jours, il sera question de la réglementation unifiée sur les OPCVM, des apports attendus des OPCVM aux besoins d’investisseurs, du SWOT des OPCVM, de l’expérience des OPCVM en Afrique, notamment du cas de l’Afrique de l’Ouest, du marketing des OPCVM (marché, cibles, proposition de valeur). En outre, une formation payante sur les OPCVM est prévue ainsi qu’une présentation du nouveau portail web de la COSUMAF.

En tout état de cause, la vulgarisation des mécanismes financiers reste un enjeu de taille en zone CEMAC. Une zone très en retard en matière de marchés financiers et culture financière. Il est plus qu’indispensable de mettre l’accent sur l’information et la sensibilisation des investisseurs pour espérer un décollage de la bourse unifiée et du marché financier régional unifié. Si l’accès à l’information et la culture boursière représentent le second centre d’intérêt de cette 3ème édition de la Semaine Internationale de l’investisseur, et la première édition en zone CEMAC, il n’en reste pas moins que le chemin à parcourir reste considérable.

Rappelons que l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) est l’organisme international qui regroupe les organismes de réglementation des valeurs mobilières du monde y compris, la COSUMAF seul régulateur du marché financier CEMAC unifié.

Willy Stéphane ZOGO 

Hits: 109

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =