CEMAC : La COSUMAF interdit les crypto-monnaies…en attendant la réglementation

La Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) a officiellement d’interdit toute transaction sur les crypto-actifs le 23 octobre 2020. Une décision qui intervient dix jours après qu’elle a validé le projet de mise en place d’une réglementation desdits crypto-actifs le 13 octobre dernier.  

Hits: 1545

Lire la suite

CEMAC | COSUMAF : Une réglementation pour les crypto-monnaies se prépare

Depuis le mois de septembre 2020, la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) a décidé de structurer un cadre juridique pour les activités liées aux crypto-actifs. Elle adoube ainsi l’initiative prise par Global Investment Trading (GIT), un intermédiaire en financements innovants.

Hits: 6044

Lire la suite

CAMEROUN : La COSUMAF met les investisseurs en garde contre 14 sites de placements “risqués”

La Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) met en garde le public Camerounais, contre les activités de 14 entreprises ou entités qui proposent au public d’investir et de placer dans des produits financiers, sans disposer des agréments nécessaires.

Hits: 1221

Lire la suite

CAMEROUN | CRYPTOACTIFS : Affaires Mekit-Invest et Africa’Lif, qui protège les investisseurs contre les arnaques ?

La fin d’année 2020 est émaillée de remous liés à des placements financiers effectués par des investisseurs sur des produits financiers à très haut rendement. Des produits portés par des entités n’ayant reçu aucun agrément financier de la part de la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF). Ces affaires jettent le jour sur l’environnement de protection des investisseurs peu ou pas avisés.

Hits: 419

Lire la suite

TRIBUNE | OHADA: Société en nom collectif et Société en commandite simple, 20 ans d’échec ?

Les Sociétés en nom collectif (SNC) et les Sociétés en commandite simple (SCS) sont des sociétés commerciales instaurées depuis 1997 en zone OHADA par l’Acte uniforme relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique(AUDSCGIE). Si elles peuvent se vanter d’être parmi les premières formes de sociétés commerciales encadrées en zone OHADA, elles brillent malheureusement par une inexistence pratique dans la vie économique des pays membres de l’OHADA. Plus de 20 ans après leur institution, ces deux formes de sociétés restent très peu perceptibles dans les États membres de la zone OHADA. Qu’est qui

Lire la suite

EMPRUNT OBLIGATAIRE | PORT AUTONOME DE DAKAR : Une clôture anticipée des souscriptions légale

Initialement prévue pour le 30 octobre prochain, la période de souscription des obligations du Port Autonome de Dakar vient d’être interrompue par la Société de Gestion et d’Intermédiation, Invictus Capital et Finance. Lecture juridique…

Hits: 102

Lire la suite

CEMAC : Afriland Bourse & Investissement admis comme adhérent de la BEAC

La Société de Bourse, filiale spécialisée du Groupe Afriland, a été admise depuis le 1er octobre dernier aux opérations post-marché du Dépositaire central qu’est la BEAC.

Hits: 172

Lire la suite

BRVM: Un retard de paiement pour l’emprunt obligataire Mali 2018-2025

Les obligataires de l’emprunt ETAT DU MALI 6,5% 2018-2025 n’ont pas été réglés à l’ échéance du 05 octobre 2020 comme prévu contractuellement. Il y a donc un retard de paiement des intérêts annuels. Lecture juridique d’une situation inhabituelle sur la Bourse Régionale des Valeurs mobilières (BRVM)…

Hits: 48

Lire la suite

FINANCE : La 4ème semaine mondiale de l’investisseur du 5 au 11 octobre 2020

Cette semaine lancée chaque année par l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs (OIVC) est reprise dans les pays membres. Son objectif, pour améliorer l’éducation et la protection des investisseurs.

Hits: 49

Lire la suite

BVMAC : Le Cameroun rembourse 46 milliards de FCFA de son emprunt obligataire 2016-2021

Au titre de l’emprunt obligataire “ECMR 5,5% NET 2016 – 2021”, l’Etat du Cameroun procédera le 17 octobre 2020, au remboursement du capital à hauteur de 41,25 milliards de FCFA. Par la même occasion, il procèdera à la mise en paiement des intérêts dudit emprunt pour un montant de 4,53 milliards FCFA. Comprendre !

Hits: 89

Lire la suite