CAMEROUN: Des propositions pour le crowdfounding

L’atelier national de crowdfunding qui s’est tenu à Douala (Cameroun) le 20 février 2020 a donné un aperçu des attentes des acteurs. Comprendre.

Plusieurs officiels, ministres (image) notamment ont fait le déplacement du SAWA Hôtel à Douala pour déterminer les éléments de base d’une politique nationale de crowdfunfing. Ce sont près de mille personnes qui se sont réunis en 3 ateliers pratiques sous la houlette du ministre des finances, M. Louis Paul Motaze. 

Le premier atelier portait sur les opportunités et Risques du Crowdfunding avec comme modérateur, M. Alphonse NAFACK, qui est le président de l’Association Professionnelle des Établissements de
Crédit du Cameroun (APECCAM). Le deuxième atelier portait sur l’identification des besoins des PME et des porteurs de projets avec pour modérateurs, Mme MBAJON née Marthe Chantal NDJEPANG, Secrétaire Général du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Économie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA)  et M. Jean Marie BADGA, Directeur Général de l’Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (APME). Enfin, le troisième atelier portait sur les principes directeurs pour l’élaboration d’une politique nationale en matière de Crowdfunding avec comme modérateur, M. Jean TCHOFFO, Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT).

Les propositions retenues 

Les acteurs du financement participatif ont proposé à l’Etat du Cameroun  les éléments de politiques suivants :

  • La nécessité d’un encadrement juridique du crowdfunding au Cameroun ;
  • La mise à niveau à l’échelle nationale de la connexion internet ;
  • La mise à niveau des projets proposés sur les plateformes en termes de rentabilité;
  • La nécessité de vulgariser les investissements disponibles; 
  • La sécurisation des fonds investis sur les plateformes. 

DMF

 

Hits: 17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 1 =