ASSURANCE: DiaspoAssur, une application pour les Africains de la Diaspora

Dans un contexte où l’alliance des technologies et des produits d’assurance ne connaît pas un essor aussi fulgurant qu’on pourrait attendre en Afrique francophone, quelques acteurs s’activent. Tel est le cas du cabinet Diaspoassur qui lance une application éponyme conforme au droit français. L’entrepreneur qui porte cette initiative Styve Tchachuang (Photo), Directeur Général de la société Les Mutuelles Réunies S.A, explicite les contours de ce produit d’Assurtech qui marrie proximité et transfrontalité.

Diaspoassur est immatriculé Orias, l’Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance en France

DMF: Monsieur le directeur, est-ce que vous pouvez expliquer de manière simple comment fonctionne Diaspoassur en tant qu’application ?

ST: Je tiens tout d’abord à souligner que Diaspoassur est le premier cabinet panafricain de courtage en assurance destiné à la diaspora africaine d’Europe qui offre la possibilité à un individu vivant hors de son pays d’origine de souscrire à une police d’assurance pour lui-même mais également et surtout pour ses proches restées en Afrique. Avec différents services disponibles, nous invitons la diaspora à ne plus percevoir la distance comme un obstacle ! Nous proposons des produits de Santé, les frais funéraires, le Rapatriement de corps, l’Habitation, l’Assurance étudiant Schengen, l’assurance Colis … Pour ce qui est tech, l’application Diaspoassur est téléchargeable sur playstore et bientôt disponible sur Apple
store.

DMF : Comment s’effectuent les souscriptions de manière concrète ?

ST: Vous avez la possibilité de souscrire à une police d’assurance peu importe où vous vous trouvez afin d’assurer un membre de votre famille ou un proche résident en Afrique en frais funéraire, santé, auto/habitation, colis, Schengen. Vous pouvez également souscrire pour vous même
en rapatriement de corps, auto et habitation. En fonction du pays où vos proches résident, vous avez accès à tous les produits disponibles. Du fait d’une forte demande et, étant donné qu’il s’agit là de réguler un flux qui existe déjà depuis longtemps, chaque personne envoie de l’argent à ses proches et cet argent n’est pas souvent utilisé à bon escient. L’objectif ici c’est d’anticiper les dépenses de personnes de la diaspora tout en prenant soins de ses proches.

DMF : Qui paye ? Comment ? Qui en sont les bénéficiaires finaux ?

ST: Diaspoassur permet aux membres issus de la diaspora africaine d’occident (souscripteurs) de souscrire à une police d’assurance pour leurs proches en Afrique (Assurés). Les souscripteurs sont en Occident et les assurés sont en Afrique. Les souscripteurs ont la possibilité de payer la prime de manière mensuelle, trimestrielle et annuelle par carte, sur notre application mobile et notre site internet, par prélèvement ou par espèce. Notre vision est de permettre à chaque « Diasporien » de rester au plus près des siens même à distance.

DMF: Quels sont les pays couverts ?

ST: Nous couvrons actuellement tout les pays de la zone CIMA [Conférence Inter-africaine des Marchés d’Assurances] de par notre réseau de partenaires, nous couvrons le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Niger, la République Centrafricaine, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Actuellement, nous sommes présents dans les pays suivants : France, Canada, Cameroun, Cote d’ivoire et bientôt au Sénégal.

DMF: Pour cette application, quelles sont les garanties juridiques offertes ? Avez vous un agrément de la CIMA ? Où alors vous êtes agrée en France ?

ST: Nous sommes un site marchant avec le paiement sécurisé respectant les règles de RGPD [NDLR :Règlement général sur la protection des données]. Notre entreprise est actuellement sous le statut de courtier en assurance immatriculé à l’Orias [NDLR:Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance], N°18000882 sous le nom de Diaspoassur avec notre siège basé en France.

DMF: Pensez-vous que le cadre légal en Afrique Francophone est propice aujourd’hui pour l’éclosion d’un marché des Assurtechs ?

ST: Les organisations africaines, quelle que soit leur taille ou leur localisation, sont impactées par le développement de nouvelles technologies et l’accélération de leur déploiement sur le continent. Depuis les outils les plus simples destinés à faciliter les processus opérationnels quotidiens, jusqu’à des solutions plus avancées permettant de réaliser des analyses plus détaillées du marché, le digital offre des opportunités sans précédent. Les actions de sensibilisation visant à mettre en exergue l’importance de la protection sociale, de la répartition des revenus et des soins de santé, ne suscitent pas à un réel engouement au sein du continent, mais connaissent un écho favorable auprès des Africains vivant à l’étranger. Ce dernier
point est le facteur déterminant qui nous a permis aujourd’hui de proposer une piste de solution au travers de Diaspoassur.

DMF: Quels sont les prochains innovations et projets de Diaspoassur ?

ST: Notre ambition à moyen terme est de toucher toute la diaspora africaine de France et d’Europe, voir les pays autres que son pays d’origine et de s’installer en directe dans tous les pays de la zone CIMA. Notre ambition à long terme est de devenir LA compagnie d’assurance européenne destinées aux Africains, pour les Africains afin qu’ils puissent bénéficier de tout type d’assurance.

Propos recueillis par Willy ZOGO

Hits: 259

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 12 =


%d blogueurs aiment cette page :